lesechosdusud

L'actualité des médias ivoiriens…

Le ministre de la communication visite l’URPCI

Remise symbolique d’un tableau à madame le ministre

Remise symbolique d’un tableau à madame le ministre

C’est la première fois qu’un ministre de la Communication visite la maison des radios de proximité de Côte d’Ivoire. Un moment quasi historique depuis la naissance de l’URPCI, l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire.

Ambiance festive ce 13 juillet au siège de l’URPCI. Les radios de proximité et plusieurs autres professionnels des médias se sont mobilisés pour accueillir maître Affoussiata Bamba Lamine, le ministre ivoirien de la communication de Côte d’Ivoire. Tout le bureau de l’Union était présent pour partager avec l’invité du jour la vision et les ambitions de l’organisation. Karamoko Bamba le président de l’URPCI après un bref mot de bienvenu adressé à madame le ministre a procédé à la présentation de l’Union. Une organisation forte de plus de 130 radios et qui reste de loin la plus grande faîtière des médias de Côte d’Ivoire. Lire la suite

Les radios de proximité équipées pour parler de paix

CFI et l’URPCI accompagnent les radios de proximité sur le chemin de la paix

CFI et l’URPCI accompagnent les radios de proximité sur le chemin de la paix

Seize (16) radio de proximité de l’intérieur de la Côte d’Ivoire ont reçu ce 15 juin du matériel de production. Un appui qui s’inscrit dans le cadre du projet « Radio dialogue : des radios pour la paix ».

Lancé en février 2014 en Côte d’Ivoire, le projet « Radio Dialogue : des radios pour la paix » a pour ambition de contribuer à un renforcement de la cohésion nationale et à la réconciliation entre les communautés du pays par le biais des radios de proximité. Il est financé par la Délégation de l’Union européenne en Côte d’Ivoire et mené par France Médias Monde, en partenariat avec CFI et l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI). Lire la suite

Les journalistes africains outillés sur l’information agricole

50 journalistes d’une vingtaine de pays d’Afrique sub-saharienne ont mutualisé leurs connaissances

50 journalistes d’une vingtaine de pays d’Afrique sub-saharienne ont mutualisé leurs connaissances sur l’information agricole

50 journalistes d’une vingtaine de pays d’Afrique sub-saharienne se sont réunis du 12 au 16 juin à Abidjan (Hôtel du Golf) au cours d’un atelier de formation. L’objectif de cette rencontre était de renforcer leurs capacités pour un meilleur traitement de l’information dans le secteur agricole et celui de l’alimentation.

L’atelier de formation qui s’est ouvert en présence du Ministère ivoirien de l’agriculture et du développement rural est une initiative conjointe de l’AMI (African media initiative) et de la Banque mondiale. Selon Eric Chinje, PDG de AMI, la couverture des questions agricole reste le parent pauvre des médias en Afrique.

« Dans les colonnes de nombreux journaux, les thèmes qui font les choux gras sont généralement les actualités people, le sport, la musique mais aussi et surtout la politique » a-t-il indiqué.

Très peu de place est accordé à l’agriculture qui est pourtant le premier secteur pourvoyeur d’emploi sur le continent. Lire la suite

100 radios de proximité font bloc contre Ebola

L'URPCI et OSIWA s'engagent pour la lutte contre Ebola

L’URPCI et OSIWA s’engagent pour la lutte contre Ebola

Au moment où les médias mainstream semblent ne plus s’intéresser à l’actualité de la maladie à virus Ebola en Côte d’Ivoire, l’URPCI (l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire) sonne la mobilisation des radios de proximité pour maintenir l’élan de la sensibilisation. Pour atteindre l’objectif de la sensibilisation de proximité, l’URPCI a initié un projet avec un financement d’OSIWA, la Open Society Initiative for West Africa. Le projet à destination de cent (100) radios membre de l’URPCI se subdivise en deux étapes. Il s’agit de trois (3) ateliers de formation pour renforcer les capacités des producteurs des émissions de santé. La seconde étape est la production et la diffusion de programmes radiophoniques par les radios. Celles-ci recevront un financement pour réaliser des productions de qualité. Lire la suite

Trois nouvelles radios commerciales privées autorisées à émettre en Côte d’Ivoire

Ibrahim Sy Savanné le Président de la HACA

Ibrahim Sy Savanné le Président de la HACA

La HACA (Haute autorité de la communication audiovisuelle) vient d’autoriser trois sociétés à exploiter en Côte d’Ivoire un service de radiodiffusion sonore privée commerciale. Il s’agit de Trace Côte d’Ivoire SA, Afrique développement international Côte d’Ivoire SA (ADI Côte d’Ivoire) et Média Holding Côte d’Ivoire SA (M-H Côte d’Ivoire).

Dans l’avis de publication de résultats de l’appel d’offre lancé le 1er décembre dernier par la HACA, il est mentionné qu’à « l’issue des délibérations de la Commission d’examen et de la transmission de son rapport technique comme le prévoit la loi, le collège des membres de la HACA, siégeant en session extraordinaire a, par décision (…), du 12 février 2015 », autorisé trois sociétés à «exploiter en Côte d’Ivoire un service de radiodiffusion sonore privée commerciale ». Cette décision porte désormais à cinq, le nombre de radios privées commerciales. Jusque-là, la Côte d’Ivoire ne comptait que Radio Nostalgie et Radio JAM comme radios privées commerciales.

SUY Kahofi (Source HACA)

Radio, jeunesse et processus électoral

La radio, média de promotion d’un processus électoral apaisé en Côte d’Ivoire

Partout sur la planète terre on a célébré ce 13 février la Journée mondiale de la radio. Il s’agit d’un jour pour célébrer la radio en tant que média, pour améliorer la coopération internationale entre les radiodiffuseurs et pour encourager les grands réseaux et les radios communautaires à promouvoir à travers les ondes, l’accès à l’information. Le thème de 2015 est « Radio et Jeunesse« . Un thème qui trouve tout son sens dans le contexte ivoirien car 2015 est une année électorale et les jeunes seront encore sollicités pour participer au processus électoral. C’est un devoir pour eux car les jeunes ont le droit légitime de contribuer au choix des personnes qui vont diriger leur pays, leurs régions et leurs communes. Lire la suite

Côte d’Ivoire/Ebola : l’ouest ne baisse pas la garde

Emission de santé sur les antennes de Radio Duekoué

Émission de santé sur les antennes de Radio Duekoué

Comme tous les phénomènes médiatiques, le « buzz Ebola » aura été bien éphémère à Abidjan. Alors que le silence gagne la toile, les médias mainstream et la presse dans son ensemble, les radios communautaires de l’ouest maintiennent l’élan de la lutte à travers la sensibilisation.

Ils vivent à Man, Danané, Tingréla ou Odienné, eux ce sont les habitants de l’Ouest de la Côte d’Ivoire bien plus proches du Libéria, du Mali et de la Guinée que d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Depuis le déclenchement de l’épidémie de la maladie à virus Ebola, ils ne cachent pas leurs inquiétudes face aux risques de contamination car ils savent que leurs différents départements et régions sont les plus proches de l’épicentre de la crise sanitaire. Dans les rues des localités de l’ouest, « on ne mousse pas contre Ebola », on ne reprend certes pas en cœur les mélodies de « stop Ebola » ou on a très peu de temps et de moyen pour retweeter une information sur la maladie. Mais c’est précisément dans cette partie de la Côte d’Ivoire que les populations ont le plus conscience des dangers liés à Ebola. Lire la suite

L’UNJCI maintient la lutte contre la maladie à virus Ebola

Traoré Moussa président de l’UNJCI

A l’image de toutes les composantes de société ivoirienne, l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) maintient l’élan de la lutte contre la maladie à virus Ebola. Le Président de l’Union Traoré Moussa a remis ce mardi 23 Septembre 2014, des kits aux organismes professionnels des médias. Les kits sont composés de seaux à bec (robinet), de gel, de savons et d’affiches.

Les responsables des médias ont réceptionné les kits anti-Ebola à la Maison de la Presse d’Abidjan (MPA) sise Abidjan-Plateau (centre des affaires). Cette action de l’UNJCI s’inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation des hommes et femmes de médias dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit en Afrique ouest, précisément en Guinée, en Sierra-Léone, au Libéria et au Nigéria. Lire la suite

Les journalistes ivoiriens à l’école du blogging

Des blogs pour rendre plus visible les productions des radios de proximité

L’Institut PANOS Afrique de l’ouest et l’URPCI initient un séminaire de formation à l’intention des journalistes ivoiriens. Les 22, 23 et 24 septembre 2014, les journalistes pourront découvrir ou redécouvrir les clés de l’écriture web et de la gestion des blogs.

La formation au blogging qui se tient à la maison de la presse (Abidjan-Plateau) s’inscrit dans le cadre du projet « Femmes et médias : partenaires pour une meilleure gouvernance en Afrique de l’Ouest ». Ledit projet vise à renforcer le contrôle citoyen des OSC (organisation de la société civile) sur l’action publique. Et pour arriver à atteindre cet objectif, les médias se positionnent comme un allié indispensable. Ceux-ci doivent pouvoir utiliser tous les supports à leur disposition pour porter l’information aux populations. Les nouveaux médias (réseaux sociaux, blogs…) représentent des supports de communication de plus en plus consultés et utilisés. Ils peuvent donc être des supports de promotion des activités et actions relatives à la bonne gouvernance. Lire la suite

Les professionnels des médias soutiennent le FLEGT

Le FLEGT pour aider à sauver la forêt ivoirienne

D’un couvert végétal de 16 millions d’hectare en 1960, la Côte d’Ivoire ne bénéficie que d’une couverture estimée aujourd’hui à moins de 2 millions d’hectare. La coupe illégale et le trafic illicite des essences, l’occupation anarchique des forêts classées et la création des plantations industrielles sont à l’origine de cette situation. C’est ce qui motive la Côte d’Ivoire à marquer sa ferme volonté d’adhérer à l’Accord de Partenariat Volontaire pour l’Application des Réglementations Forestières, Gouvernance et Echanges Commerciaux (FLEGT). Lire la suite